La magie de voir grand : 13 principes pour atteindre les sommets

La magie de voir grand

Le livre « La magie de voir grand » de David Schwartz commence par cette histoire :

Lors du séminaire annuel d’une entreprise, son président se tient sur l’estrade à côté de son meilleur vendeur Harry. Ce vendeur à vendu pour 160 000 euros de produits en 12 mois alors qu’en moyenne, un vendeur de la société vend pour 3000 euros de produits.

Alors le président lance un défi à ses vendeurs, présent dans la salle, et leur demande de bien regarder Harry, il leur demande aussi de dire quelle est la différence entre eux et lui. Est-ce que Harry est plus intelligent ? Est-ce que Harry à meilleure allure ? Est-ce que Harry est différent ?

Qu’est-ce qui fait que Harry a gagné 5 fois plus d’argent que vous ?

La réponse est simple : Harry n’est pas plus intelligent, ses tests de QI montrent des résultats moyens. Harry n’a pas meilleure allure, il a même une allure banale. Harry n’a pas eu une meilleure formation en vente, car tous les vendeurs de cette entreprise reçoivent la même formation. Harry n’a pas non plus travaillé 5 fois plus pour obtenir des résultats 5 fois supérieurs au reste des vendeurs. Au contraire, Harry a pris plus de congés que ses collègues pendant l’année …

La liste des comparaisons s’allonge pour en arriver à la conclusion : Harry est quelqu’un comme tout le monde, dans tous les domaines, il est normal. Mais alors pourquoi Harry a-t-il réalisé un chiffre d’affaires 5 fois supérieur à ceux de ses collègues ?

La réponse du président de l’entreprise est la suivante : « La différence entre vous et Harry, c’est que Harry voit 5 fois plus grand que vous. la réussite ne dépend pas de la taille de votre cerveau, mais de votre capacité à voir grand »

Puisque voir grand accomplit des miracles, pour quoi la plupart des gens ne pensent-ils pas de cette façon ?

La réponse est la suivante : nous sommes tous le produit des esprits qui nous entourent. Et la plupart de ces esprits sont petits et sans ambitions. Tout cet environnement essaie de nous paralyser et de nous reléguer en seconde classe.

La plupart des personnes qui vous entourent pensent sûrement que les chances de réussirent et de se retrouver en haut de la pyramide sont nules. Or, cette idée commune ne correspondant pas à la réalité. Tous les jours, de nouvelles personnes réussissent à se hisser en haut de la pyramide.

Notre environnement affirme que nous ne pouvons rien faire contre notre destin, et nous recommande très souvent de tirer un trait sur nos rêves, sur une plus grande liberté, sur une plus grande maison, sur un meilleur avenir pour nos enfants.

La somme des esprits qui nous entourent nous dit souvent cela : « Résignez-vous, couchez-vous et attendez la mort » ou encore « Le prix à payer pour réussir est trop élevé »

Enfin, notre environnement a tendance à nous faire croire qu’il y a trop de concurrence au sommet. Mais cela n’est pas vrai. Dans les agences de recrutement, il y a 50 à 250 fois plus de demandes pour des emplois à 30000 euros par ans que pour des postes à 200 000 euros. Autrement dit, il y a 50 fois plus de concurrence pour le travail de « seconde catégorie ».

La vie de certaines personnes exceptionnelle nous montre que voir grand produit des miracles. Et ils nous en apportent la preuve à travers leurs exploits, leur succès et leur bonheur.

Pensez à ces hommes et femmes qui sont partis de rien et qui ont changé le monde.

Comment voir grand et accomplir des miracles ? Voilà 13 principes qui vous permettront d’atteindre les sommets et la gloire.

1 – Pour réussir, il faut y croire.

Et pour y croire, vous devez remplacer vos idées d’échecs par des idées de succès. Même dans les situations difficiles, dites-vous : « Je vais gagner, je vais réussir .. » Plusieurs fois par jour, dites-vous à haute voix, « Je suis le meilleur, je réussis tout ce que j’entreprends, je suis le N°1 dans mon domaine … »

Les personnes qui réussissent sont des personnes qui cultivent leur confiance en eux-mêmes et dans leurs actions. Votre degré de réussite dépend de votre degré de confiance. Vous devez y croire et cela commence par faire cet exercice qui consiste à remplacer vos idées d’échecs par des idées de succès.

2 – Soignez-vous de l’excusite, la maladie de l’échec

L’excusite est la maladie des « ratés » et vous devez vous en vacciner. Non, votre santé n’est pas une excuse pour ne pas essayer de réussir. Non, votre niveau d’intelligence n’est pas un facteur qui joue dans vos chances de réussite. Non, vous n’êtes pas trop vieux pour commencer à changer d’état d’esprit. Non, vous n’êtes pas malchanceux, c’est simplement que jusqu’à maintenant, vous n’avez pas provoqué la chance.

3 – Abattez vos peurs et faites place à la confiance

Le remède contre la peur, c’est l’action. L’inaction renforce la peur et détruit votre confiance.

Vos peurs viennent d’événements négatifs et déprimants de votre passé. Interdisez-vous d’y penser ou de vous rappeler.

Enfin, sortez de votre zone de confort. Regardez les gens dans les yeux, marchez la tête haute. En groupe, prenez la parole et faites abstraction des autres, au pire dites-vous que ce ne sont que des êtres humains comme vous et qu’ils ne peuvent pas être foncièrement mauvais.

4 – changez votre perception du monde

Ne vous dévalorisez pas et concentrez-vous sur vos atouts. Vous valez mieux que ce que vous croyez.

Élargissez votre vision. Voyez les choses telles quelles sont dans leurs ensembles. Avec les points négatifs et surtout les points positifs.

Dirigez votre attention sur des objectifs importants. Inspirez-vous de cette citation «  Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles »

5 – Augmentez votre créativité

Ayez confiance en vos chances de succès, votre esprit viendra vous aider si vous avez confiance en vos moyens.

Soyez ouvert à toute idée nouvelle et n’ayez pas peur d’essayer.

Tous les jours posez-vous cette question : « Comment pourrais-je faire mieux encore ? » Quand vous vous poserez cette question, de très bonnes réponses viendront.

Écoutez les autres, posez-leur des questions, ce qu’ils diront sera la matière première de vos idées nouvelles.

6 – Changez d’images

Ayez l’air important, cela vous aidera à vous sentir important et cela vous donnera un bon moral ainsi que de la confiance.

Considérez que ce que vous faites est important, si vous faites cela vous recevrez des signaux de votre esprit qui vous diront comment faire mieux.

Encouragez-vous tous les jours. Devenez votre premier supporter.

Dans toutes les situations de vie, demandez-vous si une personne importante agirait ou penserait la même chose que vous.

7 – Contrôlez votre environnement

Ayez conscience de votre environnement et de l’impact qu’il a sur votre vie.

Ne laissez pas les relations négatives vous faire penser à l’échec. Ne vous laissez pas paralyser par les esprits mesquins et les jaloux qui veulent vous voir tomber. Écartez ces personnes de votre vie et aussi, évitez de parler des autres en mal. Entourez-vous de personnes qui ont réussi et demandez leurs conseils. Vivez en première classe avec des gens de première classe, vous ne pouvez vous permettre de vivre autrement.

8 – Ayez une attitude positive

Soyez enthousiaste, car les résultats que vous obtiendrez dans votre vie seront proportionnels à votre enthousiasme. Pour cultiver votre enthousiasme : montrez-vous curieux, mettez de la vie dans tout ce que vous faites, soyez celui ou celle qui annonce de bonnes nouvelles, souriez.

Donnez de la valeur aux autres. Les gens font davantage de choses quand vous leur donnez le sentiment de leur propre importance.

Soyez rendant de service, offrez à autrui plus qu’il n’en attend de vous.

9 – Soignez vos relations

Prenez l’initiative dans vos relations. Soyez toujours le premier à vous présenter ou à proposer quelque chose.

Acceptez les limites des autres et leur différence. N’attendez rien de personne, donner sans rien attendre en retour.

Trouver des raisons chez les autres de les aimer et de les admirer et non le contraire. Soyez positif à l’égard d’autrui.

Montrez-vous aimable et courtois et surtout ne blâmez jamais les autres pour leurs échecs. Retenez ceci, votre réaction face à l’échec détermine le temps qu’il vous faudra pour récolter la réussite.

10 – Passez à l’action

Soyez quelqu’un qui agit et non quelqu’un qui attend.

N’attendez pas les conditions parfaites pour agir, elles ne le seront jamais. Attendez-vous à des difficultés et soyez sûre que vous trouvez des solutions pour contourner quand celles-ci se présenteront.

N’oubliez pas qu’une idée n’a aucune valeur tant qu’elle n’est pas exploitée.

N’oubliez pas non plus que passer à l’action fait disparaître les peur et fait prendre confiance en soi.

11 – Transformez l’échec en victoire

Votre réussite dépend de votre attitude devant la difficulté. Pour transformer l’échec en victoire : étudiez les causes de votre échec et tirez-en des leçons. Examinez vos faiblesses et défauts puis corrigez-les.

Remplacez le mot « échec » par « expérimentation » prenez goût à faire des tests, à analyser les résultats de ces tests et à optimiser.

N’oubliez pas que chaque situation à un bon côté. Trouvez-le, cela vous aidera à surmonter le découragement.

12 – Fixez-vous des objectifs pour progresser

Déterminez avec précision vos objectifs : quelle personne voulez-vous être dans 10 ans.

Planifier par écrit vos 10 prochaines années. Notez ce que vous voulez accomplir dans votre vie professionnelle, familiale et sociale.

Faites des actions en cohérence avec vos objectifs. Si vous objectifs sont élevé, votre autodiscipline et votre engament doivent être également élevé.

Restez concentrez à 100% sur votre objectif. Tout ce que vous faites doit être mis au service de cet objectif.

Fixez-vous aussi des sous-objectifs à atteindre, vous aurez plus facilement l’impression d’avancer.

Acceptez de faire des détours. Un détour n’est qu’un chemin différent qui emmène au même endroit.

Investissez en vous-même. Formez-vous, lisez des livres, prenez le temps de vous améliorer.

13 – Devenez un leader

Mettez-vous dans la peau des personnes que vous voulez influencer. Avant d’agir, posez-vous la question : « Qu’est ce que je penserais si j’étais à sa place ? »

Soyez humain dans vos rapports avec les autres. Faites preuve d’empathie avec les autres et posez-vous toujours cette question : « Quelle est la minière humaine de s’y prendre dans cette situation ? »

Luttez pour le progrès, pensez toujours à améliorer votre façon de faire. Fixez-vous des critères élevés. Faites en sorte que les gens veuillent vous imiter.

Prenez du temps pour méditer et pour vous connecter à vous même. Retenez ceci : votre degré de réussite dans la vie est proportionnel à niveau de développement personnel.

4 techniques qui vont faire disparaître vos troubles anxieux

vaincre anxiété

Les troubles de l’anxiété, appelé également « maladie des inquiétudes » se caractérisent par le fait que les personnes qui en souffre sont constamment dans un sentiment d’inquiétude, elles pensent à tout moment que le pire va se produire.

Environ 20% des personnes en France présentent un trouble anxieux au cours de leur vie.

Moi-même il ya quelques années j’ai vécu des moments difficiles d’un point de vue personnel et professionnel. J’étais très anxieux, j’avais très souvent des vertiges, je déprimais et avais le moral à zéro, j’étais fatigué, j’étais également devenu hypocondriaque.

Aujourd’hui je m’en suis sorti et j’écris ces lignes pour venir en aide à ceux qui souffrent en ce moment même d’anxiété.

Si vous souffrez de troubles anxieux, je suis là pour vous dire qu’à un moment cela va s’arrêter, vous n’êtes pas condamné à être anxieux toute votre vie.

Avec le temps, j’ai analysé comment j’ai réussi à me sortir de mes troubles anxieux, j’ai repensé aux actions que j’ai mises en place pour passer d’un état dépressif à un état épanoui. J’ai également étudié des principes de développement personnel qui m’ont permis de savoir quels sont les clés du bonheur et de l’épanouissement personnel.

Dans les lignes qui suivent, je vais vous donner 4 techniques qui vont vous permettre assez rapidement de prendre le contrôle de votre vie et de faire disparaître vos angoisses et vos peurs.

Je vous conseille d’être attentif jusqu’au bout, car une mise en pratique de ces 4 techniques simultanément augmentera vos chances de vous en sortir rapidement.

Technique n°1 : Prendre la décision de changer votre perception des événements.

Le monde est ce qu’il est et chacun à sa propre vision du monde.

Pour certains, le monde est un véritable miracle, car il accueille la vie et toutes les choses qui s’y passent sont merveilleuses

Pour d’autres, le monde est un véritable enfer où il ne règne qu’injustice et où il faut survivre.

Entre ces deux extrêmes, il y a une infinité de perceptions qui sont toutes propres à chacun.

Il en va de même pour la perception des événements. Je vous donne en exemple :

John et Bob ont une vie semblable. Ils sont salariés, gagnent sensiblement le même salaire, ils habitent la même ville, ils ont chacun 2 enfants et enfin ils ont le même âge. Au même moment John et Bob vont vivre un événement identique. Ils vont tous les deux perdre leur travail.

La perception de John de cet événement va être la suivante : « C’est génial, voilà une opportunité de faire des choses que j’ai envie de faire depuis longtemps. J’ai toujours rêvé de changer de métier et pour l’instant l’occasion ne s’était jamais présentée. Je vais profiter de la situation pour me former et accomplir mon rêve ».

La perception de Bob est différente : « Quel enfer, qu’est ce que je vais bien pouvoir faire. Je ne vais jamais retrouver un job aussi bien que celui-ci. Comment vais-je faire, si je n’ai plus d’argent ma femme risque de me quitter et je ne verrais plus mes enfants …. »

Entre John et Bob, qui pensez vous qui a le plus de chances de réussir ? C’est John, car sa perception de l’événement est positive, et ses pensées se tournent vers ce qu’il doit faire pour continuer son chemin le plus tranquillement possible.

Maintenant, la perception de l’événement de Bob est clairement le type de perception des choses qui conduit à être anxieux. Bob anticipe un futur qui n’existe pas, il imagine le pires des scénarios et son corps répond à ce stimulus comme s’il était déjà en train de vivre ce scénario. Bob a du mal à respirer, il transpire, il a des vertiges et peut-être même la nausée.

Comment faire si vous êtes dans la position de Bob. Comment faire si vous avez tendance à penser que les choses à venir vont mal se passer ?

Premièrement, je vous invite à vous reconnecter au réel. Le réel c’est le moment présent. Arrêtez de penser et concentrez-vous uniquement sur l’objet qui est en face de vous, sur les sons qui vous entourent, sur votre respiration. Avez-vous la sensation qu’il peut vous arriver quelque chose lorsque vous faites cela.

Lorsque j’ai été au pire des mes crises d’angoisse, j’ai découvert qu’en me connectant au moment présent, mes crises diminuées. J’ai découvert également pendant ces moments de calme que les futures catastrophiques que je m’imaginais n’étaient que des hypothèses parmi tant d’autres. J’ai réalisé que le futur que je m’imaginais n’avait que peu de chance d’arriver. J’ai aussi réalisé que le futur qui m’attendait dépendrait de ce que je fais dans le présent. Ainsi, en restant concentré dans le présent et en faisant une action positive, je ne pouvais avoir qu’un futur positif.

Si vous avez des troubles anxieux, faites donc cela : Plusieurs fois par jour, arrêtez-vous 10 minutes de penser et concentrez-vous sur votre moment présent. Concentrez-vous sur le travail que vous devez faire, sur l’action qui aura un impact positif sur votre futur. Vous ne devez penser qu’à cela : l’objet qui est en face de vous, les sons qui vous entourent, votre respiration, les membres de votre corps. En faisant cela 3 fois par jour pendant 10 minutes, vous allez habituer vos pensées à ne plus partir dans tous les sens et petit à petit, vous ferais disparaître vos pensées négatives.

Technique n°2 : Prendre la décision d’adopter des croyances positives

L’ensemble des croyances que vous avez proviennent de votre enfance, de ce que l’on vous a appris. Vos croyances viennent aussi de votre environnement. En fonction de ce que vous avez vécu tout petit, vos croyances peuvent être très différentes. Certaines croyances vous permettent d’atteindre des sommets et d’autres vont vous rabaisser plus bas que terre.

Les troubles anxieux viennent en partie de la croyance profonde que vous avez que les choses ne peuvent que mal se terminer.

Voilà une série de croyances négatives qui provoquent des troubles anxieux.

– Je suis condamné à une vie horrible

– Je ne suis pas intelligent

– Je ne suis pas chanceux

– Personne ne m’aime

– Je suis condamné à souffrir

D’où viennent ces croyances ? Comme je vous l’ai dit, certainement de l’enfance. Si vous avez des parents qui ont ce type de croyance et qui ont répété devant vous pendant toute votre jeunesse : «  Je suis condamné à avoir une vie horrible, je ne suis pas chanceux et personne ne m’aime », il y a de fortes chances que vous croyez la même chose pour vous. Ces croyances sont ancrées si profondément en vous que l’idée de réussir et d’être heureux ne vous a jamais traversé l’esprit.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de changer ses croyances. Il est possible de mettre à la porte ses croyances négatives et de les remplacer par des croyances positives.

Comment vos croyances négatives se sont ancrées dans votre esprit ? On vous les a répétées et vous vous les êtes répétées aussi. Vous avez peut être répété 1 million de fois dans votre vie « je n’ai jamais de chance » alors effectivement vous êtes convaincu de ne jamais en avoir. Et comme vous êtes convaincu de ne jamais avoir de chance, alors vous vous imaginez sans cesse un futur où tout se passe mal et vous êtes anxieux.

Si vos pensées négatives se font une place dans votre esprit à force de répétition, je vous invite à en faire de même avec des pensées positives. À partir d’aujourd’hui, répété matin, midi et soir des croyances positives. Dites à autre voix « Je suis chanceux » « Je suis condamné à réussir » « Je suis intelligent » « Je suis apprécié des gens ».

Faites cet exercice 3 fois par jour pendant tout le reste de votre vie et vous allez changer vos croyances. Par la même occasion vous allez changer votre perception de vous même et par conséquent la perception des événements qui se présente à vous. Vous arrêterez de vous projeter dans des futurs dramatiques et pourrez aborder la vie avec confiance.

Technique n°3 : Prendre la décision d’avoir une vie en cohérence avec vos désirs les plus profonds.

Si vous souhaitez en finir avec les crises d’angoisse et l’anxiété, il est important que vous décidiez une fois pour toutes de vous tourner vers ce qu’il y a de plus important pour vous.

Comme je vous l’ai dit, depuis tout petit, on apprend des choses, on nous explique qu’il y a des règles, et en fonctions de l’environnement où l’on grandit, on adopte des croyances en ces règles. Le problème c’est que ces règles peuvent être en totale contradiction avec l’accomplissement de vos plus grands désirs. Je vais vous donner un exemple.

Sofia naît dans une famille où les règles sont les suivantes : pour atteindre le bonheur dans la vie, il faut travailler dur à l’école pour obtenir les meilleures notes et avoir une chance d’avoir un bon emploi de bureau, de préférence dans le secteur bancaire. Ainsi on est en sécurité, on dispose d’un salaire correct durant notre carrière et ensuite on peut profiter d’une bonne retraite.

Alors Sofia adopte une croyance en ce système, en ces règles. On lui a répété que c’est ce qu’il fallait faire pour atteindre le bonheur alors elle le fait. Elle termine ses études en étant 1ere d’une école de commerce, elle est engagée dans une grande banque en tant que trader, tous les jours elle va travailler dans son open space et pourtant … Sofia n’est pas heureuse, et plus le temps passe, plus elle commence à manifester des troubles anxieux. Qu’est-ce qui se passe ?

Et bien depuis toute petite, Sofia a pour envie d’aider les gens. Pendant son jeune âgé, elle a d’ailleurs participé à quelques actions pour apporter son soutien à ceux qui en avaient besoin. Mais voilà, par peur de décevoir ses parents et surtout par peur de remettre en cause ses croyances, elle a décidé de suivre le chemin qui lui était tracé. Elle s’est donc retrouvée trader dans le secteur bancaire.

Aujourd’hui, Sofia est atteinte de trouble anxieux, car elle a une vie qui est en totale incohérence avec son désir le plus profond qui est d’aider les gens. Elle culpabilise de faire ce qu’elle fait et a du mal à trouver un sens à sa vie.

Mon exemple est extrême, mais si vous aussi vous avez la sensation de faire quelque chose qui n’est pas en cohérence avec vos valeurs, avec vos rêves, je vous invite à vous demander ce qui est le plus important. Respecter vos croyances limitantes ou être heureux ?

Technique n°4 : Prendre la décision de prendre soin de soi-même

Enfin pour terminer, votre état physique joue un rôle très important dans votre état psychique. Si vous êtes fatigué, que vous respirez mal, que vous n’arrivez pas à vous déplacer, alors il y a de fortes chances que votre esprit ait du mal à en faire de même.

Que se passe-t-il si vous ne vivez pas bien dans votre corps ? Tout simplement vous avez du mal à mettre en place des actions de qualité. Et comme je vous l’ai déjà dit, c’est la qualité des actions que vous faites dans le présent qui va conditionner votre futur. Si les actions que vous faites sont de mauvaise qualité, vous allez accumuler désillusion sur désillusion jusqu’à commencer par croire que vous n’êtes pas doué, que vous n’avait pas de chance ou encore que vous êtes condamné à échouer. Si les actions que vous faires dans le présent sont de mauvaise qualité, vous entrez dans une spirale négative, vous adoptez des croyances négatives et commencez à penser que quoi que vous fassiez, votre futur va mal se passer. Et donc vous voyez apparaître des troubles anxieux.

Si vous ne souhaitez pas que cela se produise. Rien de mieux que de commencer par faire du sport 10 à 20 minutes tous les matins, de manger des aliments frais et sains et de vous coucher à heure régulière.

En faisant cela, vous allez avoir de la vitalité et de l’énergie et vous pourrez avoir les idées claires et effectuer les bonnes actions pour avoir un futur heureux et plein de réussite.

Mon plan d’action pour en finir avec l’anxiété en 30 jours

En conclusion je vous recommande vraiment de mettre en application dès aujourd’hui les exercices que nous avons vus plus haut. Je vous conseille d’ailleurs de prendre 30 minutes le matin pour faire ces exercices dès le réveil. Si vous faites cela, vous sentirez des effets bénéfiques apparaître dès les 30 premiers jours et vous obtiendrez des résultats impressionnants dans votre vie dans les deux premiers mois.

Je vous rappelle ce que vous devez faire :

– Connectez-vous au présent 10 minutes 3 fois par jour en ne vous concentrant uniquement sur l’objet qui est en face de vous, les sons qui vous entourent, votre respiration et les membres de votre corps. Ce que je vous conseille de faire s’appelle méditation.

– Ensuite, répétez à hautes voix des croyances positives pendant 10 minutes et continuez à les répéter dans votre tête toute la journée. Pour rappel, voilà ce que vous pouvez dire : « Je suis chanceux » « Je suis condamné à réussir » « Je suis intelligent » ….

– Faite le bilan de savoir si vous faites les choses parce qu’on vous a expliqué que c’est ce que vous devez faire ou parce que c’est ce que vous désirez faire. Connectez-vous à vos désirs et vos rêves.

– Enfin, faites du sport, mangez des fruits, des légumes et buvez de l’eau. Couchez-vous également à heure régulière.

Je vous remercie pour le temps que vous avez consacré à cette lecture. Si vous avez aimé les conseils que vous avez lus et que j’ai pu vous aider, j’en suis très heureux. Je vous invite à partager cet article aux personnes pour qui ils pourraient être utiles, vous leur rendrez un service et rendrez ainsi le monde meilleur. Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir d’autres conseils en développement personnel. Je serais ravi de vous aider de nouveau.

Je vous souhaite une excellente continuation et vous dit à très bientôt.

Amicalement.

Raphaël

Pour aller plus loin, je vous recommande de lire les articles suivants :

La page Wikipédia sur l’anxiété

Le programme de soutien quotidien « mes 15minutes »

Reconnaitre et soigner l’anxiété

En finir avec la peur du regard des autres et de la critique

regard des autres

Quel est le problème avec le regard des autres et la critique ?

Le regard des autres et la peur de la critique empêche une majorité de personne de s’épanouir dans la vie.

S’épanouir c’est quoi ? S’épanouir c’est accomplir ses rêves, c’est faire des choses en cohérence avec ce que l’on est, avec nos valeurs.

Le problème, c’est que quand tu passes à l’action pour t’épanouir, beaucoup de personnes se mettent à commenter ce que tu fais, ils critiquent, il te jugent.

Pourquoi ces personnes font cela ?

– Parce qu’elles n’ont pas les même rêves que toi

– Ou elles ont les même rêves que toi et n’ont pas le courage de faire ce qu’il faut pour les atteindre et ton passage à l’action les frustre

– Ou bien encore ces personnes n’ont pas les mêmes croyances que toi

– Ou encore ces personnes n’ont pas les mêmes valeurs que toi

Si tu passes à l’action pour essayer de réaliser tes rêves, tu ne pourras éviter le regard et la critique des autres

C’est inévitable et il est important que cela ne soit pas un facteur bloquant pour toi.

Pour que cela ne soit pas un facteur bloquant pour toi, commence par essayer de comprendre pourquoi certaines personnes te critiques, te jugent. Rappel toi dans quel état tu étais quand toi aussi tu as critiqué ou jugé quelqu’un.

A ce moment là, tu étais surement incapable de comprendre que d’autres personnes puissent être dans un monde différent du tiens. Souviens-toi !

Et aujourd’hui, si tu subis la critique de quelqu’un, alors met toi à sa place et comprend ce qu’il vit. Il est incapable de voir que tu es dans un monde différent du tiens. Tu n’as pas à lui en vouloir. ce qui peut t’aider à te détacher de son regard et de sa critique c’est de t’imaginer en train de l’aider à élever son niveau de conscience et à comprendre son monde n’est pas unique.

Toutes les personnes qui connaissent la réussite et qui réalisent leur rêve connaissent la critique. En passant à l’action, tu te mets en mouvement et tu te fais remarquer. Plus tu avances, et plus tu te mets en évidence. Tu attires donc de plus en plus les regards sur toi, les bons comme les mauvais.

Donne de la valeur aux regards positifs et ne porte pas trop d’importance au reste, ce n’est que le résultat de niveaux de conscience bas et de souffrances.

Ne gâche pas ta vie à cause du regard des autres et de la critique, avance, et réalise tes rêves.

Raphaël

COMMENT ÉVITER PAUVRETÉ, TRISTESSE ET MALADIE

EVITER la pauvreté

Selon une étude de l’INSEE, le chômage, la précarité, la pauvreté et la santé sont les sujets qui préoccupent le plus les Français.

D’un autre côté, selon une étude du site de sondage statista, les activités de loisir le plus pratiqué en France entre 2015 et 2017 sont : écouter de la musique, regarder la TV, naviguer sur les réseaux sociaux.

84% des Français interrogés disent regarder la Télévision pendant leur temps libre.

Selon une autre étude, les Français passent en moyenne 4 heures par jour devant la télévision.

Cette statique est impressionnante.

Le problème c’est que parmi ces personnes qui regardent pendant 4 heures la télévision tous les jours, il y en a beaucoup qui se demandent comment gagner plus d’argent, comme trouver du travail, comment rester en bonne santé.

Et à ces questions, la télé, la radio et les réseaux sociaux n’apportent que peu de réponses

Si quelqu’un veut plus d’argent ou éviter d’être pauvre. Si une personne veut un travail et éviter le chômage. Si une personne veut vivre en bonne santé et éviter la maladie, alors la solution n’est pas la télévision, la radio ou les réseaux sociaux.

Une personne qui se demande comment gagner plus d’argent et comment vivre heureux et en bonne santé, sa réponse elle la trouvera dans des livres et dans le passage à l’action.

En consacrant tous les jours 2 heures à la lecture d’un livre, il est possible de transformer sa vie.

En ce qui me concerne, ces quatre dernières années, ce sont des livres qui ont transformé ma vie.

– J’ai appris grâce à un livre à faire disparaître mes angoisses

– C’est grâce à plusieurs livres que j’ai compris beaucoup de choses sur les relations sociales

– C’est plusieurs livres qui m’ont appris à surmonter mes peurs et à sortir de mes zones de confort.

– C’est un livre qui m’a appris à négocier un travail à distance avec mon patron

– C’est un autre livre qui m’a appris à gérer mon argent

– C’est en lisant plusieurs livres de développement personnel que j’ai appris à gérer mes émotions, à faire grandir ma détermination, à communiquer avec les autres.

– C’est aussi grâce à un livre que j’ai changé ma manière de me nourrir et qu’aujourd’hui j’ai plus d’énergie que je peux mettre au service de mon ambition.

– C’est en lisant ces livre et en appliquant les conseils qu’ils donnent que j’ai transformé ma vie en quelque chose d’épanouissant.

Si tu lis un livre par mois, cela peut te permettre de commencer à gagner beaucoup d’argent, de trouver le bonheur, d’être heureux, d’être en bonne condition physique, d’avoir des amis.

Lire un livre par mois, cela peut aussi t’éviter d’être pauvre, d’être triste, de t’ennuyer, d’être en mauvaise santé et de finir seul.

Tu fais partie de ceux qui ont peur d’être pauvres, d’être en mauvaise santé et d’être seuls.

Lis des livres et passe à l’action.

Si tu n’aimes pas lire, regarde un résumé de livre sur YouTube, écoute un livre audio sur Audible ou Koober.

Le plus important est que tu connectes ton cerveau à celui de personnes qui ont obtenu des résultats et qui t’expliquent comment faire pour y parvenir.

Regarder la télévision, te divertir, cela te sert uniquement qu’à faire disparaître sur le court terme les inquiétudes que tu as.

Lire des livres et mettre des actions en place pour faire de ta vie un paradis, c’est une solution qui fera disparaître définitivement tes inquiétudes.

Cela demande de la discipline et de la détermination, mais c’est la seule solution pour éviter pauvreté, tristesse et mauvaise santé.

Tous les jours, avant de te mettre devant une série ou encore d’appeler un ami pour parler de tout et n’importe quoi, lis une vingtaine de pages d’un livre.

Si tu fais cela, tu vas faire une différence énorme avec beaucoup de monde

Imagine que souhaite plus que tout devenir un expert dans un domaine

Si tu te mets à lire un livre par mois qui donne des conseils dans ce domaine, au bout d’un an, tu auras lu 12 livres qui t’apporteront tous ce que tu dois savoir dans le domaine que tu as choisi

En passant à l’action et en appliquant les concepts que tu as lus, tu progresseras à vitesse grande et au bout de 2 ou 3 ans, tu seras devenu un expert dans le domaine que tu souhaites.

SI tu ne le fais pas, si tu ne lis pas, si tu n’apprends pas, alors dans 3 ans tu en seras au même point qu’aujourd’hui.

Il n’y a aucun secret, les personnes qui réussissent apprennent tous les jours pendant que les personnes qui échouent regardent la télé, passent leur temps sur les réseaux sociaux ou encore s’amusent.

Sur cette chaîne, je te donne plusieurs fois par semaine des résumés de livre qui peuvent réellement changer ta vie.

Abonne-toi à la chaîne pour être sûre de voir ces résumés de livres.

Je te souhaite le bonheur et le succès

Raphaël

Entrepreneurs : Comment savoir si il faut continuer ou arrêter ? The DIP – Seth Godin

COMMENT SAVOIR SI IL FAUT ARRÉTER OU CONTINUER - THE DIP - SETH GODIN - PRINCIPES DU LIVRE

Aujourd’hui je te parle des principes du livre The DIP de Seth Godin. Comment savoir s’il faut continuer ou arrêter ?

Tout nouveau projet est excitant au début

Peu de temps après, les choses se compliquent

Après, on commence à se demander si ce que l’on fait sert vraiment à quelque chose.

Qu’est-ce qu’un DIP

Le DIP c’est ce moment. Le moment où l’on se demande si cela sert à quelque chose de continuer ou s’il valait mieux arrêter.

Un DIP, cela peut être une situation d’échec temporaire que l’on va réussir à surmonter par persévérance.

Un DIP cela peut être aussi une situation d’échec sans issue positive

Dans le livre The DIP – Seth Godin nous dit que les personnes qui réussissent renoncent vite, renoncent souvent et renoncent sans éprouver de culpabilité jusqu’à temps de trouver le bon DIP à résoudre.

En fait les personnes qui réussissent cherchent le DIP, ils cherchent le bon DIP, celui qui a une issue favorable

Les personnes qui échouent ont quand à elles le comportement suivant.

– Soit elles sont dans le bon DIP, celui qui a une issue favorable, mais ne le voient pas comme tel et renonce.

– Soit elles sont dans un mauvais DIP, sans issue favorable, et ne voient pas qu’il faut renoncer.

Alors pour réussir, oui il faut savoir renoncer, mais pas de n’importe quelle manière, il faut savoir renoncer de manière stratégique.

Le renoncement stratégique, cela s’appelle s’adapter

Les personnes qui réussissent apprennent du DIP, en tirent des leçons et profitent de cette période pour s’adapter et trouver de nouvelles solutions.

Les DIPS sans issues peuvent donc être éliminés non pas par le renoncement définitif, mais par la recherche de nouvelles solutions, la recherche de nouvelles routes pour arriver à destination.

Persévérer dans un mauvais DIP en répétant les même mêmes actions tous les jours ne peut apporter de résultats.

Des actions qui n’amènent pas de résultats souhaitez doivent être remplacé par de nouvelles actions avec pour objectifs de sortir du mauvais DIP et aller vers un DIP avec une issue possible.

Il est important de savoir renoncer à une stratégie si celle-ci n’apporte pas de résultat, c’est sur cette chose qu’il faut savoir renoncer. Non sur l’accomplissement d’un objectif.

Les personnes qui réussissent passent leur temps à renoncer à certaines stratégies pour en trouver certaines meilleures.

Si tu veux aller quelque part et que sur ta route, tu rencontres un obstacle que tu ne peux franchir, tu dois te résoudre à abandonner la route que tu avais décidé de suivre et en chercher une nouvelle.

Dans cet exemple, tu ne renonces pas à arriver à destination, tu renonces simplement à la route que tu avais choisi de prendre.

La route que tu avais choisie au début est un DIP sans issue, la nouvelle route que tu vas emprunter sera peut-être un DIP qui aura une issue positive. t’amener à destination.

Raphaël

Les principes du livre L’EFFET CUMULÉ de DARREN HARDY

L’EFFET CUMULÉ DE DARREN HARDY

Si aujourd’hui j’ai un centime dans ma poche est qu’à partir d’aujourd’hui, tous les jours sa valeur double alors demain il fera 2 centimes, après-demain 4cts …

Si tu as le choix aujourd’hui entre prendre ce centime qui double tous les jours et 3millions d’euros. Que prends-tu ?

Dans 31 jours, ce centime vaudra 10 millions d’euros

– Les petites actions cumulées avec le temps emmènent de grands changements

– Si tu veux avoir de grands résultats suit cette formule

Fait un micro choix, tiens-toi à ce micro choix avec régularité le plus longtemps possible

Exemple 1 – Si j’écris tous les jours une page de conseils, dans 365 jours, j’aurais écrit un livre de 365 pages que je pourrais vendre en librairie et sur Amazon.

Pour devenir meilleure dans ton domaine, il te suffit le micro choix d’être un petit peu meilleur tous les jours

Si dans ton domaine, tu es 1% meilleur tous les jours, alors au bout de 100 jours, tu seras 2 fois plus fort qu’aujourd’hui

Tous les petits choix que tu fais dans la vie ont une incidence directe sur ton futur

Si tous les jours tu décides de prendre 15 minutes pour méditer, sur le long terme cela va changer ta vie. Tu vas ouvrir ta conscience, améliorer tes capacités intellectuelles, être plus endurant dans la concentration.

Si tous les jours tu décides de travailler 20 minutes sur ton projet. Dans un an tu auras cumulé 124 heures de travail soit l’équivalent d’un mois de travail au 35 heures.

Si tous les jours, tu décides de lire 10 pages d’un livre qui t’apprend quelque chose, alors au bout d’un an tu auras lu l’équivalent de 20 livres de 200 pages.

Si tu veux progresser dans un domaine, c’est bien assez pour devenir un expert

Prend quelques minutes et réfléchis à quels micros choix tu pourrais faire pour améliorer ton quotidien

Quels sont tes objectifs ? Gagner de l’argent, vivre vieux, vivre heureux, être entouré de personnes qui t’aiment, monter un business.

Réfléchis à ce que tu veux et mets en place de bonnes habitudes qui changeront ta vie, des micros actions qui te permettrons d’obtenir des résultats incroyables

Raphaël

7 différences entre ceux qui réussissent et ceux qui échouent

ceux qui réussissent

Aujourd’hui je vais te parler des 7 différences qu’il y a entre les personnes qui réussissent et celles qui échouent.

Ces 7 différences cela fait maintenant 4 ans que je les connais et le fait de les connaître, cela m’a permis de transformer ma vie. Aujourd’hui j’ai réussi à atteindre la vie que je visais il y a 4 ans, mais je ne m’arrête pas là. Je vise maintenant l’excellence et ces 7 principes m’aident tous les jours à l’atteindre.

La différence entre les personnes qui réussissent et ceux qui échouent c’est aussi ces 7 points

1 – Face à un problème, les personnes qui réussissent cherchent des solutions alors que ceux qui échouent cherchent à comprendre pourquoi ce problème est arrivé

2 – Les personnes qui réussissent se servent de leurs échecs pour apprendre alors que les personnes qui échouent abandonnent après un échec.

3 – Les personnes qui réussissent assument à 100% ce qui leur arrive alors que les personnes qui échouent rejettent la faute sur les autres.

4 – Les personnes qui réussissent ne se disent pas qu’il faut être un expert pour réussir dans un domaine alors que les personnes qui échouent croient le contraire.

5 – Les personnes qui réussissent sont des septiques intelligents, ils testent avant de se prononcer sur un concept alors que les personnes qui échouent sont des sceptiques toutes court fermé à toute possibilité que certaines choses fonctionnent pour elles.

6 – Les personnes qui réussissent prennent le travail pour un jeu alors que les personnes qui échouent le prennent pour une contrainte.

7 – Les personnes qui réussissent prennent des engagements, quand ils disent qu’ils vont faire quelque chose, ils s’y tiennent. Les personnes qui échouent tiennent rarement leur engagement, elles abandonnent et ne vont pas au bout des choses.

Le monde dans lequel tu vis, c’est celui que tu as choisi.

Si tu veux vivre dans un monde d’abondance, de joie, de bonheur, alors tu as le pouvoir de choisir de vivre dans ce monde.

Si tu veux vivre dans un monde dans lequel tu réussis, tu as le pouvoir de choisir de vivre dans ce monde.

Quelle est la différence entre se dire : « je choisir de vivre dans un monde d’abondance et de joie » et se raconter des histoires ?

La personne qui se raconte des histoires se dit qu’elle vit dans un monde parfait, mais ne fait rien pour le rendre parfait. Elle se voile la face.

Les personnes qui choisissent de vivre dans un monde d’abondance et de joie se disent qu’elles vivent dans un monde d’abondance et de joie, et également elles font tout pour que leur monde soit ainsi.

À travers l’action, elles mettent tout en oeuvre pour que leur monde ne soit qu’abondance et joie.

En résumé :

Une personne qui se raconte des histoires se dit qu’elle vit dans un monde génial et derrière passe sa soirée à regarder la télé. Cette action en lui n’apporte rien et le lendemain de cette personne n’est pas mieux que le jour d’avant. Elle continue de se dire que les choses vont bien, retourne à sa télé et n’avance pas. Dans la vie, cette personne ne voit pas son bonheur, son épanouissement, sa situation financière s’améliorer.

Une personne qui choisie de vivre dans un monde d’abondance et de joie se dit qu’elle vit dans un monde d’abondance et de joie, mais en plus, elle apprend et met en pratique tous les jours des techniques qui lui permettent d’obtenir plus d’argent, plus d’amour, plus de bonheur. Les lendemains de cette personne sont toujours meilleurs que le jour d’avant.

Raphaël

La règle incontournable pour obtenir tout ce que tu veux dans la vie

Obtenir tout ce que tu veux dans la vie

Chaque chose que la vie te donne, tu dois donner quelque chose en retour

Tu veux obtenir un résultat ? La question que tu dois te poser c’est : Qu’est ce que je vais donner un retour pour atteindre ce résultat.

Tu veux être libre. Dans 3 ans tu veux être dans une grande maison en face de la mer, bien gagner ta vie et être propriétaire de ton business ?

Que vas-tu pouvoir donner en retour pour atteindre ce résultat ?

– Tu vas pouvoir donner de l’argent

Pour acheter des formations, pour employer des personnes qui vont t’aider à produire de la valeur, pour créer la valeur, pour te faire connaître avec la publicité

– Tu vas pouvoir donner de ton temps, de ta personne

Pour obtenir ce résultat, pendant 3 ans tu vas travailler 7j/7 50 à 60 heures par semaine.

– Tu vas pouvoir donner de ton expérience, de tes compétences

Peut-être que ton business aura comme business modèle d’apprendre aux autres à obtenir un résultat que toi tu as obtenu. Peut-être que tu feras pour les autres ce qu’ils ne savent pas faire.

Il n’y a rien de gratuit dans la vie. Tu ne peux recevoir sans donner.

Nous sommes dans une société où les gens veulent de plus en plus recevoir sans toutefois en contrepartie donner.

Recevoir sans donner est devenu normal pour trop de personnes.

Beaucoup de personnes se disent en situation d’échec , mais pour obtenir ce qu’elles veulent : sont-elles prêtes à donner de leur argent, de leur temps, de leur personne, de leur expérience.

Combien de personnes veulent devenir riches, mais sont incapables de donner de leur temps pour apprendre et créer de la valeur sur le long terme dans leur business

Combien de personnes veulent avoir plein d’amis, mais sont incapables de se rendre disponibles pour quelqu’un au moins une heure

Combien de personnes veulent être heureuses, mais sont incapables de donner de leur temps et de leur personne pour apprendre à développer leur esprit et leur niveau de conscience.

La règle est simple : Si tu veux obtenir quelque chose, tu dois donner en échange

Plus ce que tu veux est important et plus tu dois donner en retour. Cela ne peut fonctionner autrement.

Tu veux la vie de rêve ? Tu vas devoir donner beaucoup. Et tu vas devoir y mettre tout ton coeur.

Tu veux gagner beaucoup d’argent ? Tu vas devoir en faire de même.

J’ai mes objectifs et ils sont élevés. Et tous les jours je donne.

Je donne de mon temps en travaillant 8 à 11 heures par jour

Je donne tous les jours de mon expérience sur cette chaîne YouTube.

Et j’y mets tout mon coeur avec la conviction très forte que c’est en m’engagent à donner tout cela que je réussirais à obtenir ce que je veux.

Inspire-toi de cet article si toi aussi tu veux accomplir des choses incroyables dans ta vie et obtenir ce que tu veux.

Raphaël

Résumé Français – Pitch Anything d’Oren Klaff – L’art de convaincre

résumé français Pitch Anything - Oren Klaff

Le cerveau humain de décompose en 3 parties distinctes

– Le cerveau reptilien qui s’occupe de la survie, qui génère de fortes émotions comme l’envie de fuir un prédateur

– Le mésencéphale ou cerveau moyen qui permet de comprendre des situations complexes comme les interactions sociales

– Le néocortex qui lui permet le raisonnement, l’analyse, la compréhension de problématiques complexes

Lorsque tu essaies de convaincre quelqu’un à travers un discours, tu utilises ton néocortex pour faire passer tes idées.

Malheureusement, la personne que tu veux convaincre traite l’information que tu lui donnes avec son cerveau reptilien. Ce cerveau qui s’occupe de la survie et ne s’occupe pas de comprendre une situation complexe.

Si ton message est trop abstrait, alors le cerveau reptilien de la personne que tu veux convaincre le verra comme une menace et aura envie de fuir. Instinct de survie

Pour convaincre une personne de quelque chose, tu dois donc adapter ton discours à son cerveau reptilien.

Pour s’adresse au cerveau reptilien de la personne que tu veux convaincre, ton message doit être clair, concret et doit présenter la situation de manière générale.

Ton message doit également être interprété comme quelque chose de positif et nouveau.

Tu dois créer chez ta cible un sentiment de désir et de tension.

Pour créer le sentiment de désir, promets une récompense.

Pour créer un sentiment de tension, fais comprendre à ta cible que si elle ne t’écoute pas jusqu’au bout, elle aura quelque chose à perdre. Dans ton discours, fais mention d’un énorme enjeu.

Pour convaincre la personne que tu as en face de toi, tu dois comprendre quelle est la perspective qu’elle a de ce que tu lui présentes.

La perspective qu’a une personne d’une situation s’appelle un frame

La Power frame

Si tu as en face de toi quelqu’un qui a une frame Power, c’est-à-dire une personne pensant avoir le pouvoir, tu dois éviter par exemple d’être arrogant avec elle, car cela validerait son pouvoir.

Au contraire, utilise le déni et la défiance pour prendre le dessus.

Par exemple : Si la personne que tu veux convaincre ne te prend pas au sérieux, fais semblant de mettre fin à la discussion.

Autre exemple

Quand quelqu’un te dis qu’il n’a que 5 minutes pour écouter ce que tu as à lui dire, c’est qu’en fait cette personne veut prendre le contrôle sur toi.

Tu peux dans ce cas lui dire «  Pas grave, j’en ai pour 2 minutes »

L’analyste Frame

Si tu as en face de toi quelqu’un qui fixe sur les détails, sur les chiffres et que cela te fais rentrer dans un cycle infernal alors tu peux contrer cette personne en utilisant l’intrigue.

Raconte une histoire incroyable et ne la termine pas. Cela va rediriger l’attention de la personne que tu veux convaincre sur toi et tu vas pouvoir prendre le dessus sur la discussion.

La Price frame

La price frame, frame du prix, fonctionne très souvent.

Lorsque tu vends quelque chose, tes clients voient l’argent qu’ils te donnent comme la récompense que tu obtiens de ton discours.

Il faut changer cela et faire ne sorte que tes clients se disent qu’ils sont chanceux de t’avoir.

Pour cela, évite de laisser penser que tu chasses les clients comme des trophées.

Ne presse pas tes clients, ne te montre pas impatient.

Au contraire, laisse à tes clients l’impression que tu sélectionnes les gens avec qui tu travailles. Demandent leur quels bénéfices tu as à travailler avec eux ?

Comment cumuler les frames ?

Utilise la frame de l’intrigue en racontant une histoire incroyable dans laquelle un problème est résolu et au moment le plus sensationnel, arrête-toi.

Utilise la Price frame en disant ce produit est tellement convoité que je dois choisir à qui je vais le vendre

Utilise la time frame en disant malheureusement, cette offre est limitée dans le temps

Enfin, ne sois pas demandeur, ne cherche pas la validation. Cela sera perçu comme un signe de faiblesse par la personne que tu veux convaincre et son cerveau reptilien interprétera comme étant une menace pour son argent.

Pour annuler cela, fais comprendre à la personne que tu veux convaincre que tu n’as pas besoin d’elle.

Montre au contraire en quoi tu es un expert dans ton domaine.

Et enfin, au moment où la personne que tu veux convaincre s’attend à ce que tu lui demandes son argent ou autre chose, retire-toi.

Dit par exemple : Je ne suis pas convaincu que ce que je viens de dire puisse fonctionner pour toi.

En faisant cela, tu vas passer de chasseur à chasser.

Le mâle alpha

Dans la nature, c’est l’alpha qui mène la danse.

Pour ne pas donner l’impression que tu es un bêta, tu peux par exemple ne jamais attendre, mais toujours être attendu.

Tu peux utiliser la défiance et le déni pour attirer l’attention d’autres alpha sur toi même.

Par exemple, un client te fait attendre. Au moment où vous vous rencontrez, fais quelque chose d’autre que de lui prêter ton attention. Au moment où ton client attire son attention sur ce que tu fais, dis-lui sur le ton de la plaisanterie « Pas tout de suite »

Pour renforcer ton statut d’alpha,  encourage la personne que tu veux convaincre à dire quelque chose qui va venir confirmer ta position d’alpha.

Par exemple : Sur le ton d’une blague, dis «  Mais pourquoi devrais-je vous vendre ce produit ? Pouvez-vous me le dire ? »

Ton message doit être court

Partie 1 – présente-toi rapidement en mettant en avant tes principaux succès

Partie 2 – pourquoi il est temps d’acheter cela ou de faire ceci ?

Complète ce pitch :

« Pour les personnes qui ( la cible ) qui sont mécontents de ( l’offre actuelle sur le marché ). Ce produit est une ( idée neuve ) pour régler définitivement le ( problème clé ) à l’inverse ( des solutions proposées par la concurrence ). Ce produit possède ( tels et tels caractéristiques ) »

Raphaël

Source : ???? PITCH ANYTHING: Résumé en Français Format Kindle
de Sébastien TISSIER : http://amzn.to/2jmSGSH

Pourquoi sommes-nous tous addict à internet

Pourquoi sommes-nous tous addict à internet

Pourquoi es-tu addict à tel ou tel site ? Pourquoi es-tu addict à ton smartphone ? C’est ce que nous allons voir dans cette vidéo.

Par exemple, Facebook, Instagram, Google sont des sites qui nous rendent addicts. Comment font-ils ? Ils créent des déclencheurs d’habitudes internes chez nous.

Un déclencheur d’habitudes interne c’est quand tu ressens le besoin de régler telle émotion ou telle pulsion et que tu sais que tu as le moyen de le faire immédiatement.

Si tu te sens seul ou que tu as besoin de reconnaissance, tu vas sur Facebook et tu te sens moins seul ou reconnu. Si tu es frustré de ne pas connaître la réponse à une question et que tu veux savoir la réponse, tu vas sur Google et d’un seul coup tu te sens beaucoup moins frustré, quand tu te sens vraiment très seul, tu vas sur Tinder ou j’adopteunmec et sans forcer tu te met à faire des rencontres.

L’idée c’est que quant un site internet ou une application réussie à associé une émotion que tu as avec l’utilisation que tu fais du site ou de l’application en question, la partie est gagnée. Tu deviens addict.

Et plus cette émotion que tu as en toi est douloureuse et urgente à soigner, plus tu deviens addict.

Et c’est là où beaucoup de sites sont très très fort, ces sites réussissent à nous soulager de frustration et émotion que l’on a en un temps éclair.

Je vais t’expliquer un truc

Le comportement d’un être humain est la conséquence de 3 choses

Sa motivation à agir, ses déclencheurs et sa capacité à agir.

La capacité à agir pour aller sur internet ne doit pas être très importante, il suffit de cliquer

Les déclencheurs pour avoir envie d’aller sur certains sites sont eux aussi faciles à détecter, il s’agit de frustration, d’émotions fortes et difficiles à contrôler. On en a tous tous les jours.

La motivation à agir quant à elle est à son comble, car on sait par avance que consulter tel ou tel site va nous permettre de nous débarrasser de nos frustration et pulsion en un temps record

Si toi tu veux créer un site ou une application qui rend addict, il faut que cela règle un problème douloureux et urgent à régler et qui survient tous les jours.

Tu ne peux pas rendre addict quelqu’un s’il ne se rend pas sur ton site tous les jours.

Quelqu’un qui se sent seul, et bien il se sentseul tous les jours, et tous les jours il va sur Facebook pour voir la vie des autres, liker, et même rentrer en contact avec d’autres personnes.

Ce qui rend encore plus addict que d’assouvir ses frustrations, ses pulsions, c’est de savoir par avance qu’on va pouvoir résoudre tout ça. Mais on ne sait pas encore à quelles doses.

Ce qui rend encore plus addict, c’est l’excitation que suscite l’utilisation d’internet.

Quand je me connecte à ma chaîne YouTube, je suis excité par avance de savoir si j’ai des nouveaux commentaires, de nouveaux abonnées. Je suis dans l’attente.

Et si je me connecte et qu’il n’y a rien de nouveau, alors je suis encore plus dans l’attente et me reconnecte 10 minutes plus tard pour voir si les choses ont changé.

Internet crée une nouvelle émotion liée à l’attente. Cette émotion est presque invisible et doit toujours être calmée. Cette frustration se calme de façon aléatoire au fur et à mesure du temps en fonction des autres utilisateurs du réseau.

Au bout d’un moment, si tu ne postes plus rien sur Facebook, tu ne reçois plus de like, tu ne reçois plus de commentaires, ta frustration est à son comble et tu repostes quelque chose de nouveau pour recevoir de nouveau like et commentaires … Pour te sentir aimé, pour te sentir reconnu, pour savoir ce que les autres pensent de toi.

C’est un cercle vicieux

Ne t’en fais pas, je suis pris moi aussi dedans avec cette chaîne YouTube

Raphaël