La magie de voir grand : 13 principes pour atteindre les sommets

Le livre « La magie de voir grand » de David Schwartz commence par cette histoire :

Lors du séminaire annuel d’une entreprise, son président se tient sur l’estrade à côté de son meilleur vendeur Harry. Ce vendeur à vendu pour 160 000 euros de produits en 12 mois alors qu’en moyenne, un vendeur de la société vend pour 3000 euros de produits.

Alors le président lance un défi à ses vendeurs, présent dans la salle, et leur demande de bien regarder Harry, il leur demande aussi de dire quelle est la différence entre eux et lui. Est-ce que Harry est plus intelligent ? Est-ce que Harry à meilleure allure ? Est-ce que Harry est différent ?

Qu’est-ce qui fait que Harry a gagné 5 fois plus d’argent que vous ?

La réponse est simple : Harry n’est pas plus intelligent, ses tests de QI montrent des résultats moyens. Harry n’a pas meilleure allure, il a même une allure banale. Harry n’a pas eu une meilleure formation en vente, car tous les vendeurs de cette entreprise reçoivent la même formation. Harry n’a pas non plus travaillé 5 fois plus pour obtenir des résultats 5 fois supérieurs au reste des vendeurs. Au contraire, Harry a pris plus de congés que ses collègues pendant l’année …

La liste des comparaisons s’allonge pour en arriver à la conclusion : Harry est quelqu’un comme tout le monde, dans tous les domaines, il est normal. Mais alors pourquoi Harry a-t-il réalisé un chiffre d’affaires 5 fois supérieur à ceux de ses collègues ?

La réponse du président de l’entreprise est la suivante : « La différence entre vous et Harry, c’est que Harry voit 5 fois plus grand que vous. la réussite ne dépend pas de la taille de votre cerveau, mais de votre capacité à voir grand »

Puisque voir grand accomplit des miracles, pour quoi la plupart des gens ne pensent-ils pas de cette façon ?

La réponse est la suivante : nous sommes tous le produit des esprits qui nous entourent. Et la plupart de ces esprits sont petits et sans ambitions. Tout cet environnement essaie de nous paralyser et de nous reléguer en seconde classe.

La plupart des personnes qui vous entourent pensent sûrement que les chances de réussirent et de se retrouver en haut de la pyramide sont nules. Or, cette idée commune ne correspondant pas à la réalité. Tous les jours, de nouvelles personnes réussissent à se hisser en haut de la pyramide.

Notre environnement affirme que nous ne pouvons rien faire contre notre destin, et nous recommande très souvent de tirer un trait sur nos rêves, sur une plus grande liberté, sur une plus grande maison, sur un meilleur avenir pour nos enfants.

La somme des esprits qui nous entourent nous dit souvent cela : « Résignez-vous, couchez-vous et attendez la mort » ou encore « Le prix à payer pour réussir est trop élevé »

Enfin, notre environnement a tendance à nous faire croire qu’il y a trop de concurrence au sommet. Mais cela n’est pas vrai. Dans les agences de recrutement, il y a 50 à 250 fois plus de demandes pour des emplois à 30000 euros par ans que pour des postes à 200 000 euros. Autrement dit, il y a 50 fois plus de concurrence pour le travail de « seconde catégorie ».

La vie de certaines personnes exceptionnelle nous montre que voir grand produit des miracles. Et ils nous en apportent la preuve à travers leurs exploits, leur succès et leur bonheur.

Pensez à ces hommes et femmes qui sont partis de rien et qui ont changé le monde.

Comment voir grand et accomplir des miracles ? Voilà 13 principes qui vous permettront d’atteindre les sommets et la gloire.

1 – Pour réussir, il faut y croire.

Et pour y croire, vous devez remplacer vos idées d’échecs par des idées de succès. Même dans les situations difficiles, dites-vous : « Je vais gagner, je vais réussir .. » Plusieurs fois par jour, dites-vous à haute voix, « Je suis le meilleur, je réussis tout ce que j’entreprends, je suis le N°1 dans mon domaine … »

Les personnes qui réussissent sont des personnes qui cultivent leur confiance en eux-mêmes et dans leurs actions. Votre degré de réussite dépend de votre degré de confiance. Vous devez y croire et cela commence par faire cet exercice qui consiste à remplacer vos idées d’échecs par des idées de succès.

2 – Soignez-vous de l’excusite, la maladie de l’échec

L’excusite est la maladie des « ratés » et vous devez vous en vacciner. Non, votre santé n’est pas une excuse pour ne pas essayer de réussir. Non, votre niveau d’intelligence n’est pas un facteur qui joue dans vos chances de réussite. Non, vous n’êtes pas trop vieux pour commencer à changer d’état d’esprit. Non, vous n’êtes pas malchanceux, c’est simplement que jusqu’à maintenant, vous n’avez pas provoqué la chance.

3 – Abattez vos peurs et faites place à la confiance

Le remède contre la peur, c’est l’action. L’inaction renforce la peur et détruit votre confiance.

Vos peurs viennent d’événements négatifs et déprimants de votre passé. Interdisez-vous d’y penser ou de vous rappeler.

Enfin, sortez de votre zone de confort. Regardez les gens dans les yeux, marchez la tête haute. En groupe, prenez la parole et faites abstraction des autres, au pire dites-vous que ce ne sont que des êtres humains comme vous et qu’ils ne peuvent pas être foncièrement mauvais.

4 – changez votre perception du monde

Ne vous dévalorisez pas et concentrez-vous sur vos atouts. Vous valez mieux que ce que vous croyez.

Élargissez votre vision. Voyez les choses telles quelles sont dans leurs ensembles. Avec les points négatifs et surtout les points positifs.

Dirigez votre attention sur des objectifs importants. Inspirez-vous de cette citation «  Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles »

5 – Augmentez votre créativité

Ayez confiance en vos chances de succès, votre esprit viendra vous aider si vous avez confiance en vos moyens.

Soyez ouvert à toute idée nouvelle et n’ayez pas peur d’essayer.

Tous les jours posez-vous cette question : « Comment pourrais-je faire mieux encore ? » Quand vous vous poserez cette question, de très bonnes réponses viendront.

Écoutez les autres, posez-leur des questions, ce qu’ils diront sera la matière première de vos idées nouvelles.

6 – Changez d’images

Ayez l’air important, cela vous aidera à vous sentir important et cela vous donnera un bon moral ainsi que de la confiance.

Considérez que ce que vous faites est important, si vous faites cela vous recevrez des signaux de votre esprit qui vous diront comment faire mieux.

Encouragez-vous tous les jours. Devenez votre premier supporter.

Dans toutes les situations de vie, demandez-vous si une personne importante agirait ou penserait la même chose que vous.

7 – Contrôlez votre environnement

Ayez conscience de votre environnement et de l’impact qu’il a sur votre vie.

Ne laissez pas les relations négatives vous faire penser à l’échec. Ne vous laissez pas paralyser par les esprits mesquins et les jaloux qui veulent vous voir tomber. Écartez ces personnes de votre vie et aussi, évitez de parler des autres en mal. Entourez-vous de personnes qui ont réussi et demandez leurs conseils. Vivez en première classe avec des gens de première classe, vous ne pouvez vous permettre de vivre autrement.

8 – Ayez une attitude positive

Soyez enthousiaste, car les résultats que vous obtiendrez dans votre vie seront proportionnels à votre enthousiasme. Pour cultiver votre enthousiasme : montrez-vous curieux, mettez de la vie dans tout ce que vous faites, soyez celui ou celle qui annonce de bonnes nouvelles, souriez.

Donnez de la valeur aux autres. Les gens font davantage de choses quand vous leur donnez le sentiment de leur propre importance.

Soyez rendant de service, offrez à autrui plus qu’il n’en attend de vous.

9 – Soignez vos relations

Prenez l’initiative dans vos relations. Soyez toujours le premier à vous présenter ou à proposer quelque chose.

Acceptez les limites des autres et leur différence. N’attendez rien de personne, donner sans rien attendre en retour.

Trouver des raisons chez les autres de les aimer et de les admirer et non le contraire. Soyez positif à l’égard d’autrui.

Montrez-vous aimable et courtois et surtout ne blâmez jamais les autres pour leurs échecs. Retenez ceci, votre réaction face à l’échec détermine le temps qu’il vous faudra pour récolter la réussite.

10 – Passez à l’action

Soyez quelqu’un qui agit et non quelqu’un qui attend.

N’attendez pas les conditions parfaites pour agir, elles ne le seront jamais. Attendez-vous à des difficultés et soyez sûre que vous trouvez des solutions pour contourner quand celles-ci se présenteront.

N’oubliez pas qu’une idée n’a aucune valeur tant qu’elle n’est pas exploitée.

N’oubliez pas non plus que passer à l’action fait disparaître les peur et fait prendre confiance en soi.

11 – Transformez l’échec en victoire

Votre réussite dépend de votre attitude devant la difficulté. Pour transformer l’échec en victoire : étudiez les causes de votre échec et tirez-en des leçons. Examinez vos faiblesses et défauts puis corrigez-les.

Remplacez le mot « échec » par « expérimentation » prenez goût à faire des tests, à analyser les résultats de ces tests et à optimiser.

N’oubliez pas que chaque situation à un bon côté. Trouvez-le, cela vous aidera à surmonter le découragement.

12 – Fixez-vous des objectifs pour progresser

Déterminez avec précision vos objectifs : quelle personne voulez-vous être dans 10 ans.

Planifier par écrit vos 10 prochaines années. Notez ce que vous voulez accomplir dans votre vie professionnelle, familiale et sociale.

Faites des actions en cohérence avec vos objectifs. Si vous objectifs sont élevé, votre autodiscipline et votre engament doivent être également élevé.

Restez concentrez à 100% sur votre objectif. Tout ce que vous faites doit être mis au service de cet objectif.

Fixez-vous aussi des sous-objectifs à atteindre, vous aurez plus facilement l’impression d’avancer.

Acceptez de faire des détours. Un détour n’est qu’un chemin différent qui emmène au même endroit.

Investissez en vous-même. Formez-vous, lisez des livres, prenez le temps de vous améliorer.

13 – Devenez un leader

Mettez-vous dans la peau des personnes que vous voulez influencer. Avant d’agir, posez-vous la question : « Qu’est ce que je penserais si j’étais à sa place ? »

Soyez humain dans vos rapports avec les autres. Faites preuve d’empathie avec les autres et posez-vous toujours cette question : « Quelle est la minière humaine de s’y prendre dans cette situation ? »

Luttez pour le progrès, pensez toujours à améliorer votre façon de faire. Fixez-vous des critères élevés. Faites en sorte que les gens veuillent vous imiter.

Prenez du temps pour méditer et pour vous connecter à vous même. Retenez ceci : votre degré de réussite dans la vie est proportionnel à niveau de développement personnel.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.